cine qua non

ce cinéma qui pendant en moyenne 2 heures fait oublier les soucis quotidiens ou bien fait prendre conscience de quelque chose, fait ressentir quelquechose, rire larmes le cinéma & ses petites émotions ...du cinéma, indépendant ou non, vieux ou récent ...

12 janvier 2012

Polisse

de Maiwenn (sortie:le 19 octobre 2011)
Scénario de Maiwenn et Emmanuelle Bercot

 

19787873

Melissa ( Maiwenn), une jeune photographe est chargée par le ministère de l'intérieur de faire un reportage- photo sur la Brigade de Protection des Mineurs...

Voici venu le temps des rires et des chants, dans l'île aux enfants, c'est tous les jours le printemps. C'est le pays joyeuuuuuuuux des enfants heureuuuuuuuux, des monstres gentils, oui, c'est le paradis... 1ère image et on sent déjà toute l'ironie de la réalisatrice car on est loin  dans ce film de l'ambiance tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, bien au contraire. Premier interrogatoire , deux policiers interrogent une petite fille qui accuse son père d'avoir des attouchements sexuels. On ne sera jamais finalement le fin mot de l'histoire car qui croire...? Plus tard,  un grand père qui ne prend pas conscience, ou fait semblant de ne pas comprendre que les gestes qu'il a envers sa petite fille ne sont pas correctes. Plus loin, une jeune mère immigrée confie son fils parce qu'elle ne veut pas qu'il connaisse la vie dans la rue. Autant de scènes alarmantes que nous montre ce long-métrage à propos de la brigade des mineurs. Avant d 'en écrire le scénario , Maiwenn a suivipendant plusieurs semauines  des agents de cette brigade spécialisée, une expérience qui a fortement inspiré la réalisatrice. En effet , dans Polisse, on suit à travers le regard de Mélissa ( la photographe interprétée par Maiwenn) le quotidien de ces policiers. Un quotidien qui mêle des moments forts, violents et douloureux ( aussi bien physiquement que psychologiquement) et des instants de fou-rire, de pure moments de décompression  et de dérision  pour essayer de prendre un peu de distance par rapport à leur métier et de ne pas s'impliquer même si, bien souvent, le travail empiète malgré eux sur leur  vie privée.  Maiwenn nous présente donc ici des " flics" d'une sensibilité à fleur de peau. Certaines scènes d'un cynisme éloquent nous fait rire pour mieux marquer motre gène face au sujet.
Quant à l'interprétation , Maiwenn a regoupé autour d'elle une troupe d'acteurs que l'on ne voit pas souvrnt en haut de l'affiche, mais avec un talent indéniable. On retrouve tout d'abord Jérémie Elkaim ( le papa de la Guerre est déclarée) qui  joue de son image d'acteur intello et donne une certaine joie de vivre à  la bande, on retrouve aussi le couple
de la série policière Braquo ( diffusée sur Canal +), Karole Rocher et Nicolas Duvauchelle . Grande surprise pour Karine Viard et Marina Fois que l'on retrouve plus souvent dans des comédies  mais incroyablement convaincantes  dans ces rôles de femmes flics qui voient leur vie privée s'effondrer peu à peu et se consacrent donc à leur métier,  loin de les aider pour les sortir de leurs problèmes personnels , bien au contraire... Mais mon grand coup de coeur  va pour Joey Star que l'on connait plus dans le rôle de rappeur à la voix rauque. J'avais été déja bluffée par son rôle de papa gâteau dans le précédent film de Maiwenn, Le Bal des actrices, mais ici, j'ai été littéralment scotché. On y découvre un Fred , incroyablement touchant, un brut au coeur tendre et totalement impuissant . C'est celui de la bande qui a peut être le plus de mal à dissocier sa vie professionnelle de sa vie privée. Petit bémol quand  même pour le rôle de Maiwenn. Je n'ai pas vraiment vu l'intérêt de son personnage dans le film. Peut - être la réalisatrice a créé ce personnage pour lui servir d'intermédiaire pour rentrer au coeur de la brigade mais sa plate amourette avec Fred n'apporte rien à l'intrigue. Bref, Polisse est vraiment une grande claque qui ne laisse pas de marbre. En témoigne le long silence de la salle à la fin de la projection du film quand je suis allée le voir ...

1971663219716631

1975946119759456

1975946219759464


1975945319759463




Posté par zaboue à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire