cine qua non

ce cinéma qui pendant en moyenne 2 heures fait oublier les soucis quotidiens ou bien fait prendre conscience de quelque chose, fait ressentir quelquechose, rire larmes le cinéma & ses petites émotions ...du cinéma, indépendant ou non, vieux ou récent ...

20 avril 2012

Les adoptés

de Mélanie Laurent ( sortie: le 23 novembre 2011)
Scénario de Mélanie Laurent, Morgan Perez et Christophe Deslandes

19777627

Marine ( Marie Denarnaud)  et Lisa (Mélanie Laurent)  partagent depuis l'enfance une amitié fusionnelle. Peu gâtées par la vie, elles ont construit au fil des années  un cocon amical et familial serein . L'arrivée d'Alex ( Denis Ménochet) et certains évènements vont bouleverser cette tranquilité apparente...

           Les premiers pas de Mélanie Laurent en tant que réalisatrice et un gros coup de coeur pour la fin d'année 2011... J'ai eu la chance de voir ce film en avant - première un peu par hasard dans mon cinéma de quartier en présence de Mélanie Laurent, elle même. Pour son premier film, l'actrice - réalisatrice aborde avec une certaine maturité les relations amicales voire fraternelles mais aussi la question du deuil. La jeune cinéaste m'a d'ailleurs surprise en affirmant qu'elle n'avait jamais vécu la dispartition d'un être cher,  tant son film est juste et sincère à ce sujet.  Par ailleurs, sa maitrise de la caméra est plutôt originale. En effet, Mélanie Laurent cultive tout au long de ce premier long-métrage un goût  pour une mise en scène soignée  (les jeux de lumières, les flous, les profondeurs de champ... ). A cela s'ajoute, une très bonne distribution. Marie Denarnaud est parfaite dans le rôle de cette jeune femme solaire autour de laquelle les autres personnages gravitent. Denis Ménochet est attachant. J'aime sa présence à l'écran, son imposante silhouette, sa force  et sa douceur. Mélanie Laurent joue aussi dans son film, ce qu'elle n'avait pas prévu initialement. Elle a confié avoir envoyé le scénario à Natalie Portman, qu'elle admire, pour interpréter le rôle de Lisa, sans réponse. Finalement, elle s'en sort bien dans ce double rôle de réalisatrice et actrice. Le petit Théodore Maquet- Fouchet qui interprète Léo, le fils de Lisa, promet beaucoup. Son regard innocent appporte beaucoup de poésie au film. Il joue   le personnage auquel Mélanie Laurent s'identifie le plus. On découvre également  une Audrey Lamy émouvante, plus particulièrement dans une scène ou elle fait tomber le masque de la fille rigolotte et forte. Enfin la musique a un rôle a part entière. Mélanie Laurent tenait à ce que le personnage de Lisa soit associé à la guitare et celui de Marine  au violon. Elle a alors confié la composition de sa bande originale à Jonathan Morali, membre du très bon groupe Syd Matters. Il signe ici une musique qui illustre parfaitement le film et intensifie l'émotion.

Bref, Les Adoptés est un film qui montre avec subtilité comment les individus s'adoptent mutuellement. Un premier long- métrage qui annonce un bel avenir à Mélanie Laurent en tant que réalisatrice...

*

19721307

19777629

197213081977762019777619197776211977762319777624

Posté par zaboue à 13:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire