cine qua non

ce cinéma qui pendant en moyenne 2 heures fait oublier les soucis quotidiens ou bien fait prendre conscience de quelque chose, fait ressentir quelquechose, rire larmes le cinéma & ses petites émotions ...du cinéma, indépendant ou non, vieux ou récent ...

01 mai 2012

Le Prénom

de Alexandre de la Patellière & Mathieu Delaporte
(sortie: le  25 avril 2012)

Scénario de Mathieu Delaporte & Alexandre de la Patellière

20057116

Vincent (Patrick Bruel)  va être papa pour la première fois. Il est invité avec sa compagne chez sa soeur Elizabeth ( Valérie  Benguigui) surnommée Babou et son beau- frère Pierre (Charles Berling). Claude ( Guillaume de Tonquédec) , un vieil ami de la famille est aussi de la partie.   En attendant l'arrivée d'Anne (Judith El Zein) retenue à son travail, les questions fusent sur la future naissance et le prénom de l'enfant...

       Un repas de famille qui tourne aux règlements de compte...  C'est un bouche à oreille plutôt favorable qui m'a donné l' envie de voir  cette comédie familiale.  Le Prénom est l'adaption cinématographique d'une pièce de théatre qui a eu beaucoup de succès l'année dernière à Paris. Ces auteurs, Alexandre de la Patellière  et Mathieu Delaporte ont décidés  d'en faire leur propre adaptation sur grand écran. Nous retrouvons donc dans ce film tous les codes du théatre de boulevard, le huit - clos, les quiproquos, des personnages stéréotypés comme un intello bobo gauchiste et  un agent immobilier bling  bling...  Le film commence de manière originale en nous commentant   rue par rue comme une visite guidée l'itinéraire  jusqu'à l'appartement. Puis , un peu à la manière du Fabuleux destin d'Amélie Poulain, la voix off  nous présente chacun à leur tour les  convives du repas  pour finir  sur Vincent ( le principal intéressé) arrivant chez  sa soeur.  L'idée de départ est intéressante: un prénom donné à un futur enfant crée la polémique. Le sujet nous parle: nous nous sommes tous retrouvé dans  cette situation  où un prénom nous a interloqué , nous a fait rire ...  . Manque de pot, pas de surprise, j'avais deviné le prénom en question avant.  Dommage! Cependant, on devine vite que cette polémique sur le prénom n'est qu'un prétexte pour qu'éclate  les non-dits, présents depuis  trop longtemps au  sein de cette famille. Alors, ça se chahute  et se remet en question à tout va pour notre  plaisir.

Ainsi, Le prénom, malgré quelques situations un peu poussées est un bon divertissement qui  s'inscrit dans la lignée de d'autres adaptations de pièces de théatre comme les désormais cultes le Père Noel est une ordure ou le Dîner de Cons et a le mérite de rendre accessible le théatre au grand public .

*

2005238820052369 20052399 20052385 200357192005239820052400
20052395

Posté par zaboue à 15:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire